L’organisation de la liquidité

Le besoin : 

Tous les entrepreneurs sont sollicités pour procurer de la liquidité à leurs associés et aux investisseurs. Ces derniers se demandent, quant à eux, quand pourront-ils réaliser leurs gains. C’est une question légitime, et pourtant il n’y a pas moyen d’y répondre de manière précise. Beaucoup rêvent d’une sortie à la Silicon Valley sous forme d’introduction en bourse ou d’acquisition fantastique. Dans la réalité des faits, l’investisseur s’embarque pour 6 à 10 années de galère, sans visibilité réelle. Et ce, pour finir, si l’on a de la chance, à la merci de banquiers d’affaires qui auront préempté le réseau d’humains nécessaires. Internet existe depuis 1991, et en 30 ans de développement il n’existe toujours pas de place de marché digitale pour les sociétés non cotées.

La souffrance : 

La liquidité est aujourd’hui gérée auprès des fondateurs, qui de toute évidence :  

1/ ont d’autres priorités, comme développer le business de leur société.

2/ préfèrent lever des fonds auprès de nouveaux investisseurs.

3/ n’ont pas envie de gérer la très lourde complexité technico-juridique du processus.

Afin de garantir un changement de propriété, les titres doivent être réglés financièrement et le registre d’actionnaires doit être mis à jour. Afin d’envoyer le paiement, l’acheteur doit avoir accès à des informations sur la société, son historique administratif et financier afin de proposer un prix ; mais pour cela, encore faut-il trouver un repreneur.

La solution :

En créant sa propre place de marché digitalisée, Equisafe a permis aux investisseurs de se mettre en relation directement, et ce, en bénéficiant d’un total anonymat. Grâce à sa technologie, la plateforme vous permet d’automatiser les règles de cession et d’acquisition prévues dans le pacte. Finis la complexité technico-juridique de ces opérations et leurs implications sur votre temps et votre esprit. L’avantage de gérer le registre, les flux de paiements et les étapes juridiques au sein d’un même lieu, permet d’avoir la garantie et l’accès à l’information originale et consolidée pour les Due Diligences. Enfin, à la manière d’Ebay, le prix final est défini par les personnes immédiatement concernées.

La blockchain :

Les bases de données distribuées, tout comme la blockchain, agissent  comme un data lake. Ce dernier fonctionne comme une sorte d’espace de stockage partagé, optimisant l’échange et l’analyse de l’information. Les cabinets de conseils en créent depuis 4/5 ans. C’est la nouvelle tendance tech. Alors, de la même manière qu’on utilise des hébergeurs comme Amazon Web Services ou Google Cloud, on peut héberger un système global de comptabilité des transactions, sécurisé et interopérable “by design” ouvrant la voie à une liquidité planétaire. 

Nous sommes à votre disposition directement depuis notre chatbot ou depuis l’adresse mail suivante : contact@equisafe.io