Smart contrats et Titres digitalisés

Dorénavant, les tables de capitalisation des entreprises privées peuvent être gérées via des smart contrats. Pour vous conformer à la réglementation des dépositaires et des bourses, vous les intégrerez directement dans les systèmes.

De nos jours, nous constatons que la nécessité d’intermédiaires augmente largement les coûts de toutes transactions financières.

Dans ce nouveau système, le clearing (qui désigne tous les événements à partir du moment où un engagement est pris pour une transaction jusqu’à son dénouement) n’existera plus. Dans le trading, le clearing est nécessaire car la vitesse des transactions est beaucoup plus rapide que la durée du cycle d’exécution de la transaction sous-jacente. Une telle situation ne pourra apparaître sur la blockchain, que nous pouvons qualifier de base de données transactionnelle distribuée.

Un rapport d’Oliver Wyman de 2014 a estimé que l’industrie dépense environ 80 milliards de dollars (76 milliards d’euros) par an sur les processus post-trade. La plupart de cet argent va directement aux dépositaires ou aux agents engagés durant toute la chaîne de règlement.

Un sous-dépositaire est une institution qui fournit des services de garde, à l’égard de titres négociés sur un marché ou dans un territoire donné, pour le compte d’un autre dépositaire qui peut ne pas avoir d’exploitation ou de bureau sur le territoire.

« SWIFT » est l’acronyme de « Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication ». Il s’agit d’un réseau de messagerie que les institutions financières utilisent afin de transmettre en toute sécurité des informations et des instructions par le biais d’un système de code normalisé.

Un code SWIFT est utilisé pour identifier une banque spécifique lors d’une transaction internationale, alors que l’IBAN est utilisé pour identifier un compte individuel impliqué dans la transaction internationale. Ces deux éléments jouent un rôle essentiel dans le bon fonctionnement du marché financier international.

Cependant, les Smart contrats ne peuvent pas être la solution à tout. En effet, ils ne sont applicables que lorsque les événements peuvent être vérifiés par un tiers — l’Oracle (Rappelez-vous notre première antisèche). Si vous souhaitez calculer les dividendes, il vous faut suivre les bénéfices ; et même si vous souhaitez accéder aux règles de gouvernance (dans un smart contrat) pour imiter un contrat, il est possible de penser à toutes les conditions, événements, actions etc.

Comment devrions-nous agir ?

C’est tout comme l’intelligence artificielle (IA) : les smart contrats font ce que les humains leur ont demandé de faire dans certains cas spécifiques et prédéfinis.

Dans le cas du placement privé, sous réserve d’une certaine limitation en termes de nombre d’investisseurs autorisés au sein de la structure, certaines règles économiques et de priorité peuvent être mise en place moyennant le travail adequat.

Pour plus d’informations, allez visiter notre site Equisafe.io !

Get the Guide

Equisafe is an agent of Lemon Way payment service provider under registration number 85392 on the registry of REGAFI.